SYNDICAT SUD SANTÉ SOCIAUX 35

19 mars 2024 : Grève Fonction Publique !

jeudi 29 février 2024 par Sud Santé Sociaux 35

Tou.te.s ensemble pour défendre les services publics et la Fonction Publique Hospitalière !

Les organisations syndicales CGT, FO, UNSA, CFE-CGC et SUD Santé Sociaux constatent et condamnent l’absence de toute perspective de mesures générales d’augmentation des rémunérations dans la fonction publique.

Dans un contexte d’inflation encore soutenue, il est urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires, notamment en revalorisant le point d’indice, dans un contexte d’effondrement du niveau des rémunérations des agent.es publics. Dans le cadre du dernier remaniement gouvernemental, il n’existe plus de ministères de plein exercice de la Fonction Publique et de la santé, cela n’est pas de nature à nous rassurer sur la volonté de ce gouvernement de mettre au cœur de ses préoccupations les politiques nécessaires pour l’amélioration des services publics et de notre système de santé

Loin de répondre sur la question des rémunérations et des conditions de travail, le Président de la République a réaffirmé la mise en perspective d’une loi, qu’il qualifie « d’historique », pour la fonction publique visant selon lui à mieux reconnaître le « mérite ». Nous dénonçons une fois de plus une manœuvre visant à esquiver l’urgence de la revalorisation des salaires dans la Fonction Publique et la Fonction Publique Hospitalière qui de plus risque de créer des divisions parmi les agent.es et de nouvelles inégalités, notamment entre les femmes et hommes. Les personnels ne sont pas dans l’attente de la mise en place de la « méritocratie » outil idéologique permettant de légitimer un système de rémunération inégalitaire, elles et ils revendiquent une rémunération qui leur permette de vivre dignement et soit prise en compte pour le calcul de leurs pensions et cela doit passer par une augmentation du point d’indice et du traitement de base pour toutes et tous.

Il faut un terme à la spirale de paupérisation de l’ensemble des personnels de la fonction publique et de la Fonction Publique Hospitalière en refusant de subir une année blanche en termes de traitement et d’améliorations des conditions de travail et de vie des agent.es et des salarié.es.

➢ Contre une « année blanche », pour l’augmentation générale des salaires, de la valeur du point d’indice pour les fonctionnaires et du Smic ;
➢ Attribution du Complément de Traitement Indiciaire à l’ensemble des hospitalier.e.s, y compris du social et du médico-social, son intégration, ainsi que l’ensemble du régime indemnitaire, dans le traitement de base
➢L’ouverture de négociations sur les grilles des catégories administratives, techniques et ouvrières ;
➢ Une amélioration immédiate de nos conditions de travail : garantie de la pose de nos repos, fin des rappels à domicile, embauche massive de personnels, à hauteur des besoins
➢ L’abrogation des réformes des retraites et de l’Assurance Chômage

Mobilisons-nous le 19 mars par la grève pour nous faire entendre et exiger la prise en compte de nos revendications.

RENNES, RDV 14H Esplanade Charles de Gaulle


Documents joints

29 février 2024
info document : PDF
315.4 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 1070464

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI