SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

CHU : SUD AU CTE DU 6 DECEMBRE

vendredi 9 décembre 2011 par Sud CHU Rennes

Accompagnement des agents en entretien : SUD fait voter des garanties

La ténacité de SUD a payé. Après un travail de deux ans, les procédures relatives aux entretiens avec les agents sont validées. Un référentiel va être publié sur l’intranet et servira dans toutes les situations « d’entretien professionnel » que nous pouvons rencontrer dans nos services, de l’entretien avec notre cadre de proximité à la convocation par la direction de soins ou la DRH
Ce référentiel met à plat les modalités de convocations et les conditions dans lesquelles les entretiens doivent avoir lieu et pouvoir être préparés. Dans tous les cas, la convocation doit prévoir un délai de préparation. Le motif y sera formulé explicitement et rappellera la possibilité d’être accompagné pendant l’entretien par un représentant du personnel. Lorsque l’encadrement supérieur est impliqué, ces notifications doivent se faire par écrit. Dans tous les cas, un compte rendu sera rédigé et communiqué, avec la possibilité pour l’agent d’y ajouter ses éventuelles remarques.
L’individualisation est un poison, la solidarité et le collectif en sont l’antidote.

SAMU et PARM : le CTE renvoit le dossier pour examen en CHSCT

Les PARM (Permanenciers Auxiliaires de Régulation Médicale) sont en mouvement depuis mai. Ils luttent contre une nouvelle organisation de travail totalement inadaptée à l’évolution de leur charge de travail. Malgré tous les arguments de nos collègues, la Direction voulait faire voter à ce CTE son projet dangereux pour les agents et les usagers. Cependant, le CHSCT a fait intervenir l’inspection du travail qui a rendu un rapport sur la situation avec des recommandations bien précises en faveur du personnel. SUD a fait voter le report de ce point à une date ultérieure, après qu’il ait été examiné le 13 décembre par le CHSCT pour la prise en compte de ces recommandations de l’inspection du travail.

Formation à la manutention des patients

SUD s’est positionné clairement sur l’importance de la formation du personnel à la manutention des patients et contre la décision de la Direction d’arrêter de faire appel à des formateurs issus des services. Ces formateurs internes au CHU ont refusé d’assurer ces formations sur leur temps personnel, comme il leur était proposé et la direction menace de faire appel au privé.
Pour SUD, il est inacceptable qu’un CHU se prive de l’expertise de son personnel au motif d’effectifs insuffisants. Les formations internes au CHU sont sources d’enrichissement et de valorisation des compétences pour le personnel, sachons développer nos ressources.

Ces emprunts toxiques qui asphyxient les hôpitaux et la Sécu

Pour faire face aux besoins d’investissement, de nombreux hôpitaux et collectivités publiques ont contracté des emprunts. Ces emprunts sont qualifiés de « toxiques », parce que leurs taux d’intérêts dépendent fortement des fluctuations des marchés et qu’ils peuvent plomber les finances de ces établissements publics. De fait, c’est alors l’argent de la sécu qui passe dans les mains des banquiers sous la forme de paiement d’intérêts indexés sur les cours du marché : En cas de crise financière, les taux explosent,… et la Sécu explose !
En CTE, SUD a dénoncé le désengagement de l’Etat et de l’Assurance Maladie dans le financement de la modernisation de l’Hôpital Public, qui livrent ainsi les hôpitaux aux mains de banquiers spéculateurs.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes  Suivre la vie du site Tracts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI