SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Conflit au CHGR de Rennes : Un Conseil d’Administration très houleux

vendredi 12 mars 2010 par Sud Santé Sociaux 35

Malgré l’heure peu favorable près de 300 salariés très mécontents ont envahi la salle du CA.

Conflit au CHGR de Rennes

Ils attendaient de pied ferme le Président de l’instance qui la veille avait proposé aux syndicats le vote d’une motion où il était affirmé le caractère inacceptable de la suppression de la prime mais dans le même temps invitait les syndicats à négocier avec la Direction sur les économies imposées par l’ARH

Pour rappel, les représentants syndicaux au CA avaient demandé le vote d’une délibération demandant le maintien de la prime de 1re catégorie pour tous les salariés. Ce vote aurait contraint la direction à appliquer cette décision.

Changement de ton à l’arrivée du président : Il est d’accord pour présenter une délibération.

Seul problème le CA n’a pu délibérer, faute de quorum. C’est bizarre, il manquait une majorité d’élus politiques.

Après des prises de paroles houleuses où les tergiversations du président et l’inflexibilité de la Direction ont été critiquées, il a été décidé de la tenue d’un nouveau CA dans les 15 jours. Les syndicats proposeront le vote d’une nouvelle délibération argumentée demandant le maintien de la prime.

Alors que les mesures d’économies sont au cœur des « préoccupations » du Directeur, celui-ci n’a pas eu de scrupules à ponctionner sur le budget de l’hôpital plus de 130 000 € pour la réfection de son logement de fonction, 40 000 € pour payer des « experts » chargés de déterminer le patrimoine foncier pouvant être vendu, 50 000 €, pris sur le budget de la formation continue, pour payer une boite d’audit chargée de mettre en place la nouvelle gouvernance, et 30 000 € pour l’achat d’une nouvelle voiture de fonction !!!

Soit la quasi totalité des économies demandées au personnel.

300 salariés très mécontents ont envahi la salle du CA.

Mais rien n’est encore gagné : La direction et le représentant de l’ARH ont annoncé qu’ils contesteraient aussitôt la validité juridique de la décision si elle nous était favorable.

Il ne faut donc pas relâcher la pression sur la Direction qui cherche à gagner du temps.

Nous n’accepterons jamais une amputation de nos salaires


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes  Suivre la vie du site Expressions Sud CHU   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI