SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

DEPART EN RETRAITE ANTICIPEE POUR LES MERES DE 3 ENFANTS : LE GOUVERNEMENT JOUE LA PSYCHOSE !!!

mercredi 7 juillet 2010 par Sud CHU Rennes

Depuis 2 semaines, c’est toute la fonction publique qui est en ébullition. Et pour cause ! Dans le cadre de son projet de réforme des retraites, le gouvernement a programmé au 31 décembre 2011 l’extinction du dispositif de liquidation anticipée de la retraite pour les parents, en majorité des femmes, de 3 enfants ayant 15 ans de service.

Ce recul du droit des salariés et plus particulièrement des femmes n’est malheureusement qu’une des nombreuses régressions sociales prévues par cette réforme.

Dans un premier temps, on a appris que le gouvernement projetait de fixer une autre date butoir. Peu importe les droits acquis avant la réforme, tout dossier de départ en retraite selon ce dispositif déposé après le 13 juillet 2010 se verrait appliquer une grosse décote supplémentaire par trimestre de cotisation manquant, y compris pour les droits acquis avant la réforme Fillon de 2003 !

Concrètement, cela se traduirait par des baisses de pension allant jusqu’à 30% : une mère de trois enfants avec trente ans de service et trois enfants avant 2003 verrait ainsi sa pension passer de 1317,86€ à 937,81€ !!!

Lorsque ces informations sont sorties dans la presse, une vague de panique, légitime, s’est emparée de tous nos collègues fonctionnaires concernés par le recul de ce droit. Combien d’entre nous ont alors bouleversé leurs projets de départ et ont déposé dans la précipitation une demande de départ en retraite auprès de leurs DRH, de peur de subir de plein fouet la décote programmée.

Dans un second temps, dans sa « grande générosité », le gouvernement a accepté de repousser l’échéance au 31 décembre 2010. Mais l’effet, soigneusement calculé, est le même : de nombreux fonctionnaires vont partir en retraite en avance et ne seront pas remplacés, dans le cadre de l’objectif posé par la Révision Générale des Politiques Publiques : non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 ! Il s’agit là ni plus ni moins d’une opération cynique de « dégraissage » de la fonction publique, en jouant sur l’angoisse des agents concernés de voir leur pension dégringoler.

Pourtant, rappelons-le, ces dates n’ont aucune valeur légale puisque le projet gouvernemental n’est même pas encore passé à l’Assemblée. Personne, donc, ne sait encore à quoi ressemblera le texte final, ni même si celui-ci passera.

Avant de demander à partir en retraite, nous avons donc encore le temps de nous mobiliser dès le 7 septembre pour réclamer la suppression de ces mesures et au-delà l’abandon pur et simple de cette réforme scandaleuse.

La retraite est basée par-dessus tout sur la solidarité ! Seuls l’accès au travail des chômeurs et la taxation de tous les revenus du travail, y compris ceux du capital, permettront de rétablir un juste financement pour nos retraites !

Grève Générale le 7 septembre 2010 pour défendre nos retraites et celle des générations à venir !!!

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI