SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Des nouvelles de l’ADIMC 35

mardi 18 mars 2008 par Sud Santé Sociaux 35

Pourquoi ouvrir l’accueil de jour séquentiel alors que toutes les conditions votées par le conseil d’administration du 1er février 2008 n’ont pas été respectées ? : “L’ouverture du service ne pourra se faire, que si Handistar assure le transport de tous les usagers au prix public. La viabilité du nouvel accueil de jour en dépend.”
L’accueil de jour a ouvert ses portes le lundi 3 mars dernier, et son fonctionnement a été suspendu le vendredi 14 mars 2008 jusqu’à la décision de ce CA extraordinaire !!!
Les anciens emplois jeunes d’IMC SERVICES et nouveaux animateurs de l’accueil de jour se sont investis activement depuis six ans au développement de l’association à travers des activités de loisirs et des séjours vacances.
Aujourd’hui, ils se retrouvent sans formation, sans projet professionnel et complètement désemparés. Que vont-ils devenir ?
Les usagers, en attente depuis plusieurs mois d’activités personnalisées dans un cadre ordinaire vont être désabusés.
Comment leur expliquer cette suspension et l’éventuelle fermeture alors que toutes les démarches d’inscription ont été faites ?

RASSEMBLEMENT LE MARDI 18 MARS A 18HEURES 30 AU FOYER DES GLYCINES A PIPRIAC

L’association départementale des infirmes moteurs cérébraux, association loi 1901, a été fondé en 1978.
Elle adhère à la fédération nationale des associations d’infirmes moteurs cérébraux.
Elle a pour objet l’information, l’entraide, l’aide technique à domicile, le soutien et le conseil aux IMC et leurs familles.
L’ADIMC 35 assure la gestion de services et équipements accueillant des personnes IMC :

Le foyer d’accueil médicalisé l’Orgerie à Vern/seiche : créé en 1993, ce foyer accueille en priorité des personnes présentant une infirmité motrice cérébrale, inapte au travail avec ou sans troubles associés. La structure est d’une capacité de 23 places, 15 places médicalisées d’internat, 6 places médicalisées d’accueil de jour, 2 places non médicalisées en résidence extérieure.

Le foyer de vie et d’accueil médicalisé les Glycines à Pipriac : ouvert en 2000, ce foyer accueille des personnes ayant soit une déficience motrice avec troubles associés, soit une déficience intellectuelle. La structure a une capacité de 15 places en foyer d’accueil médicalisé, 6 places en foyer de vie et 4 places d’accueil temporaire. Une extension de 19 places est prévue dans le cadre de la programmation 2006-2010. un accueil de jour de 12 places est rattaché au foyer.

Un service à domicile crée en 2003 qui intervient 24heures sur 24 heures auprès de 7 usagers sur un dispositif d’appartements regroupés à Vern Sur Seiche.

Un réseau de santé Breizh IMC, crée en 2003 : il a pour objectif d’améliorer la prise en charge globale des infirmes moteurs cérébraux, de renforcer et de coordonner le suivi à domicile, d’informer et de former les professionnels de santé, de prévenir et traiter les conséquences du vieillissement, d’organiser la recherche, l’information et la formation aux spécificités de l’adulte IMC.

Une association annexe –IMC SERVICES- a été créée en 2001 dont le but était de proposer des ateliers de loisirs et des séjours vacances pour des adultes présentant une déficience motrice ; dissoute à ce jour. Cette association a servit de lieu d’expérimentation pour le projet d’accueil de jour séquentiel et de service vacances s’appuyant sur les orientations du schéma départemental en faveur des personnes handicapées. Le projet s’inscrit dans une démarche de pérennisation d’IMC SERVICES, de ses 4 emplois et le développement de missions d’accompagnement social.

L’association connaît depuis 2005 des difficultés financières. Le comité d’entreprise a usé de son droit d’alerte en mai 2007, estimant opaques et partielles les informations données par la direction sur la situation. Le commissaire aux comptes de l’association n’a pu que corroborer cette décision. Il l’a levé en novembre dernier lors d’un Conseil d’administration extraordinaire suite à la reprise des déficits 2006 par la DAS 35. En revanche, à ce jour, le comité d’entreprise maintient son droit d’alerte.
Des mesures restrictives prises par les tutelles pour les deux foyers ont eu des conséquences néfastes sur les conditions de travail des salariés ainsi que sur l’accompagnement des personnes accueillies :

Pour le foyer des Glycines : la suppression du poste de la chef de service et l’arrêt immédiat des contrats à durée déterminée de longue durée.

Pour le foyer de l’Orgerie : la vigilance concernant les remplacements et une régulation des périodes d’absence du personnel sans compter des restrictions budgétaires sur tous les postes, bien évidemment.

Alors que la situation financière révèle des problèmes de gestion et de fonctionnement interne, le conseil d’administration décide malgré tout l’ouverture de l’accueil de jour séquentiel malgré des problèmes non résolues comme le transport des usagers… après 2 semaines de fonctionnement, le service risque de fermer. Le licenciement des 2 animateurs pourrait être annoncé très prochainement.

Les salariés ne sont pas des pions que l’on manipule et que l’on déplace au grès des décisions bancales, hâtives, hasardeuses…
Le préjudice moral est irréparable. En effet, depuis six ans ces anciens emplois jeunes, statuts déjà précaires, sans statut fixe depuis 18 mois se sont investis et ont participé activement au développement et à l’image de marque de l’ADIMC 35.

Le service vacances est fragilisé puisqu’il s’autofinance par le biais de la participation financière des vacanciers ; le taux de remplissage des séjours est également très insuffisant La situation financière n’est guère mieux puisqu’un prêt de 50 000 euros plombe la trésorerie. Le poste de l’animateur est également menacé ainsi que celui de la coordinatrice, qui gère aussi l’accueil de jour séquentiel.

Les conséquences de ces licenciements auraient des répercutions financières sur l’ensemble des structures et par conséquent humaines. En effet, l’ADIMC n’a pas les moyens financiers actuels pour les licencier ; le cout serait répercuté sur l’ensemble des entités de l’association.

Le président de l’association a annoncé sa démission prochaine. D’autres démissions risquent de suivre… laissant les salariés dubitatifs et inquiets. Les élues dénoncent l’irresponsabilité de nos dirigeants au niveau de la gestion et du fonctionnement sur l’ensemble de l’association.

SUD SUD SANTE SOCIAUX 35.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI