SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Demandeurs d’asile : les salariés de l’AFTAM en grève le 7 avril

lundi 6 avril 2009 par Sud Santé Sociaux 35

Salariés du Service d’Hébergement Temporaire de l’AFTAM, nous nous indignons du « sort » réservé aux usagers de notre service ainsi qu’à l’avenir du service lui-même.

Nous avons décidé d’une journée de grève ce mardi 7 avril 2009 pour exprimer notre mécontentement et nos inquiétudes.

Ce que la direction prévoit, c’est :

 La fin de l’accompagnement et de l’hébergement à très court terme pour plus de 200 personnes (familles) actuellement prises en charge et ne correspondant plus au public éligible à l’hébergement temporaire : pas de solutions envisagées à court, moyen et long terme pour bon nombre d’entre-elles.

La transformation des 350 places d’hébergement du SHT accueillant et accompagnant jusqu’à présent un public étranger en graves difficultés sociales en une 100aine de places pour des demandeurs d’asile primo-arrivants sans suivi social.

 La dégradation des conditions de travail des salariés du SHT avec la mutation rapide sur d’autres services de l’AFTAM pour des remplacements de quelques mois (congés maternité) de deux travailleurs sociaux. L’effectif de travailleurs sociaux sera presque divisé par deux. En cette période extrêmement difficile à vivre pour les hébergés du SHT qui ne savent pas quelles seront leurs conditions de vie demain, le service, en situation d’important sous-effectif, ne pourra plus proposer l’accompagnement social et administratif des familles pour la recherche de solutions nécessaires à leur sortie dans la dignité. Pour ces familles, autorisées au séjour pour la plupart d’entre-elles et installées en France depuis plusieurs années : où iront-elles, « à la rue » ?

 Des licenciements économiques prévus pour des salariés du SHT dès 2009. Sur 9,85 salariés Equivalent Temps Plein, le service ne garderait que 3 ETP, soit la possibilité de 6 licenciements. L’association mettra fin au contrat de location des bureau du SHT le 30 septembre 2009.

Nous demandons :

 Le maintien d’un accompagnement social pour le suivi des personnes hébergées du service.

 Des réponses claires quant aux solutions envisagées pour la « sortie » des personnes actuellement prises en charge.

 L’embauche de CDD pour le remplacement des congés maternité afin que les salariés du SHT puissent poursuivre l’accompagnement des personnes actuellement hébergées au SHT dans la dignité. Une considération à sa juste valeur du nécessaire travail d’accompagnement auprès de ces familles déjà très fragilisées.

 Le maintien de tous nos emplois. Non aux licenciements économiques.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI