SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Forum social Mondial 2011 : « agir ensemble pour promouvoir un système de protections sociales sans frontières »

jeudi 24 février 2011 par Sud Santé Sociaux 35

En France, nous avons la loi Bachelot, la T2A, les franchises, la contre-réforme de la dépendance qui se profile également à l’horizon. Mais ces problématiques françaises ne sont que les symptômes d’enjeux mondiaux et qui ont à voir avec la structure actuelle du capitalisme. Il paraît évident que la convergence des luttes nationales est seule à terme capable de porter des changements structurels majeurs.

Du 6 au 11 février s’est donc déroulé le Forum Social Mondial à Dakar. 3 camarades de Sud-santé-sociaux y ont participé, dans la délégation de Solidaires qui comptait 25 personnes. Parmi les nombreux sujets traités, la santé a tenu une place majeure dans les débats, au coeur d’u n débat entre syndicats et militants de différents pays. Voici la déclaration commune qui en est issue :

Déclaration de Dakar de syndicalistes du domaine de la sante et membres des réseaux sociaux et défenseurs des droits des malades pour la santé des peuples

"Les militants du mouvement syndical, des réseaux sociaux et défenseurs des droits des malades qui ont participé au Forum Social Mondial de Dakar ont largement débattu de la crise sanitaire mondiale. Particulièrement de celle très aigue de l’Afrique subsaharienne et ont décidé de prolonger leur confrontation et le débat d’idées par une action commune et concertée. Ils décident de se revoir à l’occasion de chaque Forum social, régional, continental ou mondial pour approfondir l’échange d’expériences, le débat, l’action, et avancer sur des propositions stratégiques pour résoudre la crise sanitaire Mondiale.

IL y urgence ! La crise du capitalisme a aggravé la situation des peuples : le droit à l’eau potable, à l’assainissement, à la nourriture, le droit au logement, au travail, le droit à la dignité, sont bafoués. Dans la quasi-totalité des pays les systèmes de santé sont attaqués par une privatisation et une marchandisation croissante qui aggrave les inégalités Nord Sud comme les inégalités sociales internes à chaque pays.

Les couches de la population les plus pauvres sont les premières victimes de la dictature des marchés financiers, des multinationales hospitalières et de la pharmacie.
L’Afrique subsaharienne vit une situation dramatique qui conduit aujourd’hui à concentrer la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans de la planète : 4.4 MILLIONS SUR 8.8 MILLIONS CHAQUE ANNEE
Ils proposent : de soumettre au débat des instances de leur organisation syndicales ou mouvements sociaux l’idée de la construction internationale des syndicats et mouvements sociaux « santé sans frontières », d’agir ensemble pour promouvoir un système de protections sociales sans frontières, un système sans barrière fondé sur l existence de droits économiques, sociaux, civiques, politiques indissociables, d’œuvrer au rassemblement unitaire des professionnels de santé, de l’action sociale, des malades et de la population, pour soutenir toutes les actions du plan local au plan global, d’agir pour l’annulation de la Dette des pays pauvres et contre les plans d austérité dont sont victimes les populations alors que des milliards de dollars ont été offerts aux banquiers fauteurs de crise, de contribuer a construire les outils de solidarité avec les révolutions tunisiennes et Egyptiennes qui portent l espoir d un monde et d une sante meilleurs.

Conscients que la paix dans le monde est un déterminant essentiel de la santé des peuples ; elles proposent une action continue contre la guerre, notamment aux cotes des peuples et de la société civile de Palestine, d’Irak, d’Afghanistan.

Dakar, le 11 février 2011 "


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI