SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Grève dans les blocs du CHU : à l’ARS, le changement n’est toujours pas pour maintenant !

mardi 30 octobre 2012 par Sud CHU Rennes

Jeudi 18 octobre 2012, une délégation des personnels infirmiers de blocs opératoires (IBODE, IADE, IDE)
du CHU de Rennes a été reçue à la demande du syndicat Sud par Monsieur Bertrand,
Directeur Général Adjoint de l’Agence Régionale Bretagne, pendant que d’autres collègues continuaient de
faire signer par les usagers place du Colombier, une pétition de soutien.

Nous lui avons rappelé l’historique du mouvement des infirmières spécialisées des blocs opératoires en grève reconductible depuis le 21 mai et repris
nos revendications, maintien des horaires en 8h00, pas d’amplitudes journalières de travail de 10h00 et des effectifs à hauteur des heures d’ouvertures
dans les blocs opératoires, et donc le retrait de ce projet du CHU sur l’organisation du travail dans les blocs opératoires.

L’ARS répond d’emblée qu’il soutient la Direction du CHU dans ces décisions, ainsi que la CME qui a validé ce projet.
L’ARS nous explique que la création du CUR, la séparation des urgences et du programme, induisent des modifications d’organisations qui vont dans le sens
de l’évolution des moyens mis en place (le même refrain et les mêmes couplets qu’on nous assène depuis des mois en réunions IBODE, IADE, et en instances CTE,
CHSCT, etc...)

Nous lui renvoyons la dangerosité d’une telle organisation pour le personnel et pour les patients, l’absence totale de garantie de finir les journées de chirurgie
programmée dans les délais, la réduction d’effectifs IBODE et IADE au CUR pour 5 salles en comparaison des effectifs actuels au BUR sur 3 salles et également sur
les gardes avec passage de 2 IBODE et 3 IADE au BUR à 1 IBODE et 2 IADE au CUR.

La création d’astreintes à domicile en lieu et place de présence sur place est
indéfendable d’un point de vue éthique et professionnel, sans parler des risques encourus par les soignants qui sillonneront les routes à longueur de nuit entre leur
domicile et le CHU.

Nous lui rappelons que quoi qu’en disent les discours officiels sur les effectifs en hausse, ne dépendent pas du passage en 10h00, mais sont bien incontournables
du fait d’un manque réel de personnel, et ce quelle que soit l’organisation de notre travail au bloc.

Nous lui rappelons aussi que le 10h sont un prétexte pour supprimer des postes de matin et d’AM dans les blocs opératoires de chirurgie programmée.
Nous avons également fait état de notre motivation pour quitter un BUR insalubre et hors normes (en matière de sécurité par exemple), et intégrer un bâtiment
à la hauteur des besoins de la population du bassin Rennais.

L’ARS ne nous a pas entendu et sa posture, son discours, n’ont pas laissé
de place à la négociation. Néanmoins nous avons pu directement lui expliquer
les raisons de notre refus de travailler sur des organisations basées sur
des règles comptables uniquement et au mépris des contraintes et obligations
inhérentes à nos métiers et aux missions de service publique du CHU (les urgences
notamment).

L’ARS ne nous a pas apporté de réponses et s’est réfugiée derrière une
attitude méprisante
, sans chercher à nous convaincre. Il a affiché clairement son
autorité, à nous de continuer de lui opposer notre détermination.

Maintenons la pression, en continuant à être gréviste, en ne participant
pas aux réunions, roulements, répartitions du personnel dans les blocs, et ce
tant que les organisations de travail en 8h00 ne seront pas maintenues.

Le CUR ne pourra fonctionner correctement sans la motivation générée
par de bonnes conditions de travail. Si le DGA de l’ARS fait semblant
d’oublier le personnel, rappelons par la mobilisation et nos actions, que les technocrates
ne doivent jamais oublier dans leurs projets, les femmes et les hommes
qui travaillent au CHU de Rennes.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes  Suivre la vie du site Tracts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI