SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

L’hôpital n’a pas du tout le droit de faire usage de notre numéro de téléphone privé pour gérer les problèmes de planning

mardi 22 juillet 2008 par Sud Santé Sociaux 35

Dans les hôpitaux, les pressions sur les personnels se multiplient, en particulier sur les contractuels. Voici ce que nous avons pu relever : Appels au domicile pour des remplacements au pied levé, au mépris des amplitudes légales de travail ; mention dans les dossiers des refus éventuels. Mais soyons très clairs : il n’a pas du tout le droit de faire usage de notre numéro de téléphone privé, sauf si nous sommes d’astreinte, en cas de plan rouge ou ORSEC. Donc, tout appel au domicile est illégitime et illégal. Et même s’il l’était, il est absolument interdit de faire figurer dans les dossiers personnels, et encore moins sur les fiches de notation, nos réponses à leurs sollicitations. Tout cadre ayant recours à de telles pratiques outrepasse totalement ses prérogatives
Rappel :le planning doit être connu et affiché 15 jours au moins avant son application. Toutes modification doit être communiquée au minimum 48 h avant.
Si la hiérarchie décide que nous devons nous mettre à disposition à notre domicile cela s’appelle une astreinte et elle doit être rémunérée et récupérée.
Quant à nous, plus nous cèderons à la culpabilisation en revenant bosser dans ces conditions, plus nous les encouragerons dans cette voie inacceptable. Il nous faut apprendre à dire NON, et à le dire COLLECTIVEMENT.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 495486

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes  Suivre la vie du site Expressions Sud CHU   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI