SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Les temps partiels pour « convenances personnelles » bientôt supprimés...

jeudi 2 octobre 2008 par Sud CHGR Rennes

La direction des soins doit rencontrer vers la mi octobre l’ensemble des surveillants chefs pour évoquer la question de leur suppression.

L’encadrement laisse très régulièrement entendre que les temps partiels pour convenances personnelles ne seraient pas renouvelés. Fait nouveau et inquiétant, en amont de cette réunion, des agents ont déjà été interrogés sur le bien fondé de leur temps partiel. On leur avance doucement l’idée qu’ils seraient coupables de désorganiser les services ! Il faut rappeler que les temps partiels apportent de la souplesse dans la gestion des plannings. Les 80% acceptent de travailler un week-end sur deux alors qu’ils pourraient prétendre à moins.
Même les temps partiels de droit (pour élever un enfant de moins de 3 ans) subissent des pressions : ils leur est parfois imposé de ne plus travailler en service d’admission.

C’est de la discrimination !

Pourquoi les temps partiels poseraient-ils problèmes maintenant alors qu’ils sont en place depuis des années et en nombre relativement stable ?

- Est ce une position idéologique ? A l’heure du travailler toujours plus est-il devenu intolérable de vouloir travailler moins pour « vivre mieux » ? Pour beaucoup ce choix répond davantage à une nécessité d’organisation personnelle.

- Malgré les dénégations de la Direction nous pensons que le temps libéré n’est plus totalement compensé par l’embauche de contractuels. C’est la cause principale des difficultés actuelles dans les services..

- L’argument financier n’est pas avancé pour l’instant sur notre hôpital. Les 80% sont payés 86,7% et les 90% 91,2%. Le raisonnement ne tiendrait pas : l’hôpital cotise au Fond Hospitalier pour l’Emploi qui prend en charge les 2/3 du surcoût. De plus les remplaçants du temps libéré sont des contractuels payés moins chers que les titulaires. Au total l’hôpital est gagnant financièrement !

Cette question des temps partiels ne vient pas par hasard sur le tapis : au niveau national, dans quasiment tous les hôpitaux ils sont remis en cause. Dans tous les cas, cela conduit à rigidifier les organisations de travail et à supprimer progressivement de nombreux contractuels . Ces nouvelles difficultés ont permis aux directions concernées de valider une réorganisation des horaires de travail et notamment le passage en deux équipes de 12 heures pour les services de soins, ce qui permet de faire des économies considérables sur la masse salariale. C’est le cas actuellement au CHU de Rennes.

Il est urgent de réagir dès maintenant.

Si vous êtes concernés contactez le syndicat Sud.

Défendons le droit pour tous aux temps partiels !


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 494664

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHGR Rennes  Suivre la vie du site Tracts   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI