SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Négociations salariales : Provocations et mépris !

vendredi 11 janvier 2008 par Sud CHGR Rennes

Recevant les organisations syndicales après la grève de novembre le Ministre a reconnu enfin que la baisse du pouvoir d’achat existe dans la Fonction Publique. Il concluait que cela concernait uniquement 17% des personnels. Or cette étude statistique comprend des données, des bases contestables et ne concerne que les Fonctionnaires d’Etat
C’est travestir la réalité et nier que les fonctionnaires ont perdu depuis 2000 près de 7% de leur pouvoir d’achat. Pourtant le calcul de cette simple vérité devrait être chose aisée pour un ministre du budget : 13,3 % d’augmentation des prix, 6,6 % d’augmentation du traitement indiciaire des fonctionnaires …le résultat est négatif, Monsieur le Ministre !

Des propositions intolérables…
S’adressant aux représentants des personnels, il a proposé deux scénarios :

• Un système novateur !!! : majorer la valeur du point d’indice au titre d’une mesure générale...mais en contrepartie ralentir la progression indiciaire (donc le passage d’échelons et les promotions). Ce système « novateur » de majoration de la valeur du point d’indice en contrepartie d’un ralentissement de la progression du nombre de points d’indice, remettrait en cause le principe même de l’organisation et du déroulement de la carrière qui assure, entre autres, une progression automatique d’un échelon à un autre. En faisant une telle proposition, il a aussi remis en cause la durée des échelons qui se traduirait par un allongement de la durée de chaque grade et donc de la carrière. Exemple : un aide soignant qui verrait sa progression dans les échelons poussée à la durée maximale perdrait 15000 euros sur l’ensemble de sa carrière…

• Instituer un système de garantie individuelle et non plus collective de maintien du pouvoir d’achat par le versement d’une indemnité compensatrice qui entrerait dans le champ de la retraite additionnelle (RAFP). ! Concrètement, une « prime » serait versée (forcément l’année N+1) à tout agent ayant perdu du pouvoir d’achat par rapport à l’inflation. C’est tuer toute progression salariale réelle tout au long de la carrière des fonctionnaires.

Pour Sud Santé Sociaux, il s’agit de construire les conditions nécessaires d’une mobilisation pour l’amélioration de la fiche de paye des fonctionnaires et des non titulaires de droit public comme de droit privé.

Sud Santé Sociaux appelle les personnels du CHGR à se mobiliser le 24 janvier prochain pour que le gouvernement entende enfin leurs revendications.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 495486

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHGR Rennes  Suivre la vie du site Expressions Sud CHGR   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI