SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Psychologues : le marché de dupes se poursuit !

jeudi 27 février 2014 par Sud Santé Sociaux 35

Trois ans après les mobilisations toujours rien, titularisations au compte-goutte, pas de revalorisation, la
profession de psychologue est enfermée dans un ghetto administratif...

Psychologues, quand vous pensez structure de représentation
des psychologues : la Direction Générale
de l’Offre de Soins (DGOS) et/ou les directions, elles,
pensent « encadrement des psychologues », structuration
et contrôle de l’ « activité des psychologues ».

Psychologues, quand vous vous mettez en groupe
de travail sur la structuration : vous mettez le
doigt dans les rouages du management tel qu’il
se décline notamment dans la Loi Hôpital, Patient,
Santé, Territoire (HPST) mais aussi partout
ailleurs que ce soit dans le Privé ou le Public.

Psychologues, quand vous pensez rencontres
entre pairs, échanges et réflexions sur les pratiques :
la DGOS et/ou les directions, elles, pensent
bonnes pratiques, évaluation, accréditation…
Psychologues, quand vous pensez, pour la Fonction
Publique, résorption de l’emploi pré-caire : force est de
constater que le recours aux con-tractuels s’est intensifié
et que plus aucun concours statutaire n’est organisé.

Sans doute vaut’ il mieux pour les directions un professionnel
précaire obéissant aux injonctions qu’un titulaire
qui pourrait les discuter ? Quel intérêt aurait
un établissement à organiser un concours sur titres ?

De plus, à la date d’aujourd’hui, nous savons
que, là où des concours réservés (décret n° 2013-
121 du 6 février 2013) de titularisation ont été mis en
place, des col-lègues contractuels ont été « recalés
 » sur dossiers, d’autres l’ont été à l’oral ...

Nous savons aussi que les contractuels à temps partiel
se voient opposés par les Directions, que cela arrange
bien, un refus de la CNRACL (caisse de retraite)
à affilier des agents à temps non complet (alors que
c’est possible dans la Fonction Publique Territoriale ;
il manque un décret d’application pour la FPH !).

On peut également déplorer l’absence d’information
préalable sur les règles de reprise d’ancienneté que
beaucoup de nos collègues découvrent « après-coup »,
le décret du 3 Septembre 2013 leur octroie la re-prise
totale de leur ancienneté : il suffit de le mettre sous les
yeux de la direction ! il n’y a pas à négocier là-dessus. »
Depuis qu’on parle de la structuration des psychologues,
on ne parle plus d’ordre professionnel
 ! La mise au pas des psychologues passerait-
elle aujourd’hui par la structuration ?

SUD continue d’appeler sur la base des revendications
initiales, à la création d’un rapport de forces dans l’unité
la plus large, à résister aux tentatives de division.

- Contre la dilution de la profession de psychologue
dans des métiers intermédiaires réduits
à l’exercice de compétences, encadrées
par la définition de pratiques formatées.

- Pour le maintien de la profession de
psychologue dans un exercice à multiples
perspectives, auprès des individus,
des équipes et dans l’institution.

- Pour l’officialisation de la fonction FIR
nécessaire à la Formation continue, la
documentation, l’Information et la Recherche
liée à la pratique clinique, pour
les psycho-logues, mais aussi pour l’ensemble
des professionnels dont l’activité
s’exerce dans le champ du soin, de l’éducatif
et de l’accompagnement médico-social.

- Pour la revalorisation des carrières
Paris le 24/02/2014


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 495228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI