SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Rennes : Evacuation de la Maison du Peuple occupée

vendredi 13 mai 2016 par Sud Santé Sociaux 35

Ce matin, les forces de l ordre accompagnées du RAID ont évacué la salle de la
cité de Rennes, rebaptisée par son nom d origine « maison du peuple ».
A l’issue de la manifestation réussie du 1er mai, de nombreuses personnes avaient
investi ce lieu hautement symbolique de l’histoire syndicale de Rennes.

Le 3 mai dernier, Solidaires 35 signait seul (CGT et FO n étant pas enthousiaste) une convention avec la Mairie (PS) de Rennes pour une occupation « légale » de la maison du peuple.

Mardi 10 mai, le cortège de la manifestation est parti de la maison du
peuple, suivi d un envahissement momentané des voies SNCF. La mairie et la
préfecture en a profité pour dénoncer la convention, jugeant ces deux faits
inacceptables, ne permettant pas à Solidaires 35 de renouveler la convention
pour une semaine. S’en sont suivi des menaces d expulsions.

Ce matin, dès 6h30 et devant plusieurs dizaines de manifestants venus soutenir les occupants, le RAID procédait à l évacuation, s’introduisant aussi par le
toit à l’aide d une grue de chantier toute proche !

L évacuation d une trentaine de résistants réfugiés sur le toit, s est opérée
sans violence, une seule personne a été interpellée.

Ce lieu servait au débat, a organiser la lutte et les actions, à assurer le suivi
juridique des interpellés, a la convergence des luttes.

La mairie socialiste entend déjà faire payer les dégradations par Solidaires
35, dégradations que le RAID a fait en forçant les portes à l aide de béliers,
disqueuses.

Dores et déjà, un nouveau lieu de rassemblement a été trouvé, une maison de style
voué à la destruction pour satisfaire l appétit de promoteurs immobiliers.
Ce soir, à 20 heures, aura lieu une manifestation de contestation de cette
expulsion dans les rues de Rennes

Les liens que nous tissons avec la jeunesse dans ce combat, ne fait que
renforcer notre détermination, en essayant aussi de faire bouger les lignes des
syndicats CGT et FO plus timoré dans ce combat.

Samedi 14 mai, une manifestation était prévue à midi, départ esplanade Charles de gaulle, contre
les violences policières. Le Préfet vient d’annoncer son interdiction.

49-3, Expulsions, brutalités policières, interdiction de manifester... dans la France de Valls et Hollande, Force doit rester... à la force !


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI