SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Victoire des salariés de l’EPSM de Caen : l’austérité à la poubelle !

jeudi 20 juin 2013 par Sud Santé Sociaux 35

7e jour de colère : Il lâche tout !!

6H à l’entrée de l’Hôpital : présence importante du personnel, croissants, café, les grévistes s’installent ; chacun sent que cette journée peut être décisive ; celle d’hier (18 juin) a marqué un tournant dans la situation ; le directeur est seul, l’encadrement l’a lâché ainsi que les médecins.

C’est ce matin à 9H qu’il reçoit l’intersyndicale, il aurait des choses à dire.

9H, bureau de la direction

Les responsables des trois organisations syndicales sont reçus par le directeur et son équipe.

D’emblée, Monsieur le directeur annonce qu’il retire les mesures de son plan d’économie tel qu’indiqué dans sa lettre au personnel et propose une réunion tripartite en septembre.

Il accède, après 7 jours de lutte aux revendications des personnels du CHS.

Lors de la réunion, le directeur parle de la « nécessité du dialogue. Que n’y a t’il pensé plus tôt !!

C’est une victoire ! Les objectifs fixés par la mobilisation sont atteints :

• Retrait de ses mesures d’économie
• Réunion tripartite (Organisations syndicales, Médecins et Direction) en septembre.

14 h, Assemblée Générale de victoire

400 personnes ce sont déplacées pour assister à cette AG décisionnelles.
L’annonce du résultat de la réunion du matin avec la Direction a été applaudie et accueillie avec enthousiasme.

A l’unanimité moins 6 abstentions, l’AG des personnels a suspendu le mouvement de grève et le blocage des admissions.

Une dernière manifestation massive s’est dirigée vers l’administration sous les fenêtres de la Direction pour dire à son premier occupant : « on n’est pas fatigué, s’il le faut on reviendra » !!

Oui nous reviendrons tous ensemble si nécessaire !!

Bilan et perspectives

• Une mobilisation chaleureuse et solidaire.

L’EPSM vient de connaître une mobilisation sans précédent par son ampleur, sa détermination, son unité.
Les personnels, au cours de tous ces jours, ont tissé des liens d’amitié, de solidarité. Les salariés toutes catégories confondues ont retrouvé confiance en eux, en leur capacité de mobilisation, en leur capacité d’inverser la tendance, la peur a changé de camps.

Une des caractéristiques de ce mouvement c’est le mélange des générations de salariés (jeunes et moins jeunes), des catégories professionnelles qui vivaient côte à côte et se sont rencontrées au cours de tous ces jours.

Elles ont partagé des préoccupations communes (l’emploi, conditions de travail, refus des diktats, refus du mépris…)

C’est la puissance du mouvement, sa détermination qui ont inversé la dynamique ; sans mobilisation pas ou peu de positionnement des cadres, pas ou peu de positionnement médical.


• Un mouvement social porteur d’avenir

La conscience sociale à l’EPSM a changé, chacun a pu mesurer la force d’une telle mobilisation.


Nous sommes des centaines ils sont une poignée !!

Cette force toutes et tous l’ont mesuré, intégré. Dorénavant, à l’EPSM, à l’échelle de masse on ne perçoit plus les évènements de la même façon. Nous savons qu’il est possible de peser sur eux et d’inverser la tendance. Nous avons gagné un capital confiance inestimable pour l’avenir.

Nous mettons en garde la Direction, mais aussi l’Agence Régionale de Santé, le personnel avec ces organisations syndicales ne tolérerons aucune remise en cause de ces conditions de travail ou atteinte à l’offre de soins. Et ce que nous avons réalisé tout au long de ces 7 jours nous pouvons le refaire demain.

A bon entendeur….

Caen le 19 juin 2013


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 495228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI