SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

CH Cancale : mobilisation contre la dégradation des conditions de travail

lundi 10 octobre 2022 par Sud Santé Sociaux 35

Au CH de Cancale, les conditions de travail continuent de se dégrader, et ce malgré des financements disponibles dans le cadre du Ségur de la Santé mais que la direction, pour le moment, refuse d’allouer aux indispensables créations de poste qui seules permettraient de dénouer la tension dans les services.

 Depuis des mois, le syndicat SUD Santé Sociaux de Cancale dénonce

  • La dégradation de nos conditions de travail (travail en sous-effectif, interventions d’intérimaires, ...),
  • La lenteur des Négociations Collectives, malgré notre proposition , intégralement finançable par les enveloppes du Ségur, du retour aux effectifs initiaux dans les hameaux classiques, pour le SSR un poste supplémentaire le jeudi et 1 IDE supplémentaire le week-end),
  • La diminution du temps à 50% du poste des ressources humaines.

 Voici les actions que nous avons et menons encore :

  • Mails adressés à l’ARS, Président du Conseil de Surveillance (Maire de Cancale), Directeur du GHT, Directrice de site,
  • Boycott des instances CHSCT, CTE et CME,
  • Rassemblement du personnel pour manifester notre mécontentement,
  • Lecture d’une déclaration en début d’instance au Conseil de Surveillance (personnes présentes lors de cette instance : Maire de Cancale, représentant de l’agglo, conseiller
    départemental, représentant CME, de l’ARS, des usagers, des soins infirmiers, et la
  • Direction) et boycotte,
  • Communiqué de presse Pays Malouin – Ouest-France,
  • Rencontre avec la Direction du GHT, le DRH, et Direction de site, la Direction des soins, le Maire, ainsi que l’encadrement.

La mobilisation a été relayée dans la presse.

 Voici la déclaration lue en instance la semaine dernière

"Mesdames, Messieurs,
Je prends la parole en tant que représentante CTE Sud Santé Sociaux, pour alerter.
Dans un premier temps, nous avons été mis au courant par des bruits de couloir de la
diminution du temps de travail du service ressources humaines, de Cancale.

Nous avons donc pris la décision de demander directement confirmation au directeur des ressources humaines, sans réponse.

Notre stupéfaction fut-elle lorsque nous avons découvert la note de service qui confirmait une diminution à hauteur de 50%.

  • Pourquoi cette opacité envers les agents de Cancale ?
  • Pourquoi venir prendre nos ressources humaines ?
  • Pourquoi déstabiliser une organisation qui fonctionne ?

Nous avions interpellé à plusieurs reprises aux cours des différentes instances, qu’il ne
fallait plus toucher aux administratifs de Cancale, comme il a été le cas avec le départ du temps plein du service formation.

Vous retrouverez dans les PV des instances CHSCT / CTE qu’il nous avait été certifié qu’en aucun cas Cancale ne serait impacté de nouveaux !

Nous nous étonnons donc d’une telle décision !

A travers les négociations collectives, l’ARS octroie une enveloppe, et ainsi nous avons la possibilité de récupérer les postes perdus en 2017. Nous perdons en réactivité car les
pouvoirs décisionnels passent par St Malo.

  • La date butoir étant le 14 octobre, allons nous perdre cette enveloppe ?

De plus, nous tenons à alerter sur les conditions de travail qui se dégradent depuis la crise COVID. Du mois de Janvier au mois d’août, nous recensons 224 jours en sous-effectifs ! et 284 interventions d’intérimaires !

  • Comment la Direction explique t-elle aux Résidents et aux Familles cette prise en
    soin dégradée ?
  • Comment la DRH explique-t-elle la non publication de postes sur les sites d’emploi ?
    Malgré nos nombreuses demandes. Nous avons toujours attaché une importance à notre établissement, de par ses valeurs, sa convivialité, de l’engagement de son personnel.
  • Mais jusqu’à quand notre présence sera t elle constante ? Nos valeurs professionnelles sont mises à mal de par nos conditions de travail.
  • Comment pouvons nous dans ces conditions avoir le résident au centre d’accompagnement ?
  • Comment peut on maintenir dans ces conditions , une sécurité, une qualité de soin
    sans mettre en danger les professionnels, les Résidents et les Patients

Nous avons adressé un courrier à l’ARS, au Directeur Général du GHT, au président du
Conseil de surveillance et à la Directrice de site.

Mesdames, messieurs, aujourd’hui quel avenir souhaitez vous pour Cancale ?
Monsieur le Président du Conseil de surveillance, vous vous étiez engagé à être vigilant et d’assurer un bien vivre ensemble à Cancale, que comptez-vous faire ?

Avec toute ma reconnaissance, je vous remercie de m’avoir écouté, cordialement."


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 817816

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site CH CANCALE   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI