SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Carrières C : Des grilles inacceptables aux oubliettes... tout est à recommencer !

mercredi 31 juillet 2013 par Sud Santé Sociaux 35

A la suite de la phase de bilan sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations, le
Premier ministre avait donné un mandat, à la ministre chargée de la fonction publique, d’ouvrir une
négociation sur une revalorisation de la rémunération indiciaire des agents de la catégorie C.

Dès le 21 mai 2013, dans le cadre des « mesures d’urgence » applicable au 1er janvier 2014, s’est
tenue une première réunion de travail entre les organisations syndicales nationales et la Directrice de
cabinet de Madame LEBRANCHU.

Réunion bien décevante puisque la grille proposée :

- ­‐ ne portait le minimum de rémunération mensuel qu’à l’indice 316 (ce qui est toujours le cas
dans la dernière proposition datée du 19 juillet) alors que pour Solidaires le salaire minimum doit être
porté immédiatement à 1 700 € ;

- ­‐ conservait toujours quatre grades, ce qui pour Solidaires est trop, du fait de la multiplication des
barrages générés par les multiples tableaux d’avancement. Pour solidaires, une véritable carrière
linéaire ne peut se concevoir qu’en deux, maximum trois grades ... avec la disparition du 1er grade
actuel et l’accueil en pied de grade dans le 2e grade (qui deviendrait le premier).

Le 28 juin, une nouvelle grille, a été présentée qui, bien qu’améliorée, ne répondait toujours pas à
notre attente d’une amplitude nécessaire à un bon déroulement de la carrière C en deux ou trois
grades. Une nouvelle grille ... mais toujours pas de modalités de reclassement.

Sur ce dernier point, nos craintes se sont avérées fondées lorsque le 9 juillet, nous avons
découvert les modalités de reclassement : des pertes d’ancienneté, un
reclassement nivelé par le bas.
Même s’il ne s’agissait que d’une grille provisoire, dans l’attente de la refonte globale
de l’architecture de la grille qui doit débuter en octobre, les propositions de
reclassement étaient inacceptables ! Mais nous l’avons déjà dit et écrit « comment
pouvait-il en être autrement compte tenu des choix budgétaires pris par le
gouvernement ... choix budgétaires qui empêchent toute mesure significative
favorable à l’amélioration des carrières et donc au pouvoir d’achat des agents
publics » ?

Pour SUD-Solidaires Fonction Publique, la copie relative aux modalités de
reclassement était à revoir.

C’est ce qui fut fait, non pas pour le 16 juillet (date initialement prévue) mais pour le 23 juillet. Fait et
à refaire car, à part quelques bougés, les pertes d’ancienneté et les reclassements opérés n’étaient
toujours pas plus acceptables.
Pour Solidaires, rien ne pourrait justifier aux yeux d’un agent que l’indice majoré de son ancien
échelon soit abondé de 8 points mais que le nouveau reclassement le « rétrograde » du 5e au 2e
échelon avec une perte d’ancienneté (voir au verso).
Après de longues discussions, le Conseiller social de la Ministre a convenu que le dernier
projet de reclassement était rejeté par l’ensemble des organisations syndicales et qu’il serait
effectivement très difficile d’expliquer une telle rétrogradation.
Pour répondre à la demande de plusieurs organisations, dont Solidaires, la grille proposée et
ses modalités de reclassement ont donc été abandonnée ... et c’est une attribution (uniforme
ou non ?) qui sera faite pour tous les agents de catégorie C, de tous les grades et de tous les
échelons.

Rendez vous donc, à la fin du mois d’août pour connaître le nombre et l’attribution
des points par échelon et par grade ...

Retrouvez la grille proposée le 23 juillet sur le tract complet ci-dessous :

Grilles abandonnées par le ministère

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI