SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Heures supplémentaires défiscalisées et exonérées de « charges sociales » : L’arnaque du travailler plus pour gagner plus

jeudi 20 janvier 2011 par Sud Santé Sociaux 35

En nous faisant accepter les heures supplémentaires le gouvernement, le patronat cassent l’emploi et font augmenter le chômage.
Force est de constater qu’en surfant sur l’individualisme, le gouvernement UMP nous démontre que son souci n’est pas de résoudre le chômage, ni la crise, mais de nous individualiser pour encore et toujours, mieux nous exploiter.

Il se sert de l’individualisme et de la naïveté des uns au détriment des autres.

Ces heures supplémentaires sont un moyen détourné pour nous supprimer les 35 heures tout en pénalisant la protection sociale des salariés : en cas d’arrêt maladie, maternité, enfant malade, ou formation par exemple, une ou un salarié qui travaille 40 à 44 heures en comptant les heures supplémentaires, n’est indemnisé que sur la base des 35 heures...alors que régulièrement son fixe est de 40 à 44 heures de travail. Malin vous ne trouvez pas ?!. et discriminatoire, surtout pour les femmes !

Autre entourloupe : l’exonération de « charges sociales » sur ces heures supplémentaires. « Ces charges sociales » sont bien créées par le travail des salariés qui font la richesse de l’entreprise. Elles ne sortent pas comme çà de la poche des patrons. Belle aubaine pour l’employeur qui vole cette partie de notre salaire mutualisé pour son compte. Du même coup ces heures supplémentaires cassent notre système de sécurité sociale, et nos retraites, car ces heures ne sont pas comptabilisées. C’est encore une fois de plus l’employeur qui détourne cette manne pour son compte : C’est du VOL !

Conséquences : le manque à gagner pour la Sécu sera transféré vers les fameuses mutuelles ou assurances obligatoires qui vont augmenter. Ce que le salarié croira avoir gagné sera aussitôt perdu. Encore une autre fois bien vu les patrons.

Ce « travailler plus pour gagner plus » sert à nous désolidariser, nous salariés. C’est important pour le gouvernement UMP de nous diviser pour mieux nous exploiter. Il se sert une fois de plus de l’individualisme des uns au détriment des autres. Pour le patronat, le danger c’est notre solidarité, organisée par l’outil syndical qui permet dans un pays démocratique, aux salariés de se défendre collectivement et d’imposer notre propre vision de notre société. Nous sommes majoritaires et c’est bien nous, par notre travail qui créons les richesses et non pas les patrons tout seuls, encore moins la bourse.

En acceptant ces heures supplémentaires individuellement, le salarié se fait exploiter et cela entraine une casse collective.

Soyons plus malins que ce gouvernement UMP et le MEDEF, n’acceptons pas cette solution individualiste, mais soyons solidaires pour créer des emplois, abolir le chômage, sauver notre SECU. Revendiquons ensemble des augmentations de salaires pour tous qui créeront de réelles richesses

Nous gagnerons en dignité en refusant de nous faire exploiter individuellement.

Rappelons que c’est en France que les salaires sont les plus bloqués et depuis trop longtemps.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI