SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Le Centre De l’Enfance De nouveau en grève à partir du 15 mai

lundi 15 mai 2023 par Sud Santé Sociaux 35

Les urgences saturées, manque de lits, manque de lieux d’orientations, depuis des mois.

Le Centre De L’Enfance Henri Fréville est le principal centre d’accueil d’urgence pour la protection de l’enfance en Ille et Vilaine. Pour la première fois de son histoire, le CDE entame un mouvement de grève.

Seul établissement public du département intervenant en protection de l’enfance, le CDE doit assurer l’hébergement en urgence des enfants reconnus en danger, confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (plus de 600 accueils par an). L’établissement doit également assurer la permanence des services de l’ASE les nuits et les weekends.
Depuis plus d’un an, ce dispositif est saturé.

Le CDE est un centre d’accueil d’urgence, pour autant, des enfants y résident depuis plusieurs mois, certains depuis plusieurs années. Les urgences sont embolisées, ce système ne fonctionne plus.

Notre direction interpelle les responsables du département 35 régulièrement concernant le manque de places d’hébergement et un manque des solutions pérennes d’accompagnement pour les enfants et les familles dans le besoin.
Des services du CDE accueillent en sureffectif depuis des mois.

Les différents professionnels du CDE ne sont plus en mesure d’assurer leurs missions dans de bonnes conditions.

Pour autant, les chefs de service du CDE sont appelés tous les jours pour effectuer de nouvelles admissions.

Tous les jours, nous nous posons ces questions : Comment héberger des enfants alors que l’on manque de places ? Où les accueillir ? Dans quelles conditions ? Comment accompagner ces enfants et ces familles sans suffisamment de professionnels ?

Si le fonctionnement du CDE est directement impacté, c’est tout le dispositif de l’ASE qui va mal. Nous alertons sur un manque de places d’hébergement flagrant pour l’enfance en danger en Ille et Vilaine.

Les réponses actuelles du département ne répondent pas à l’enjeu. Le dialogue quotidien avec les différents responsables de l’ASE ne suffit plus. Nous souhaitons de véritables engagements, pour les enfants, pour les familles et pour les professionnels.

Depuis le 24 avril 2023, nous n’avons d’autre choix que d’être en grève.

Voici nos revendications :

- Des créations de places d’hébergement pérennes au sein du département, permettant d’accueillir les enfants en attente d’orientation au CDE depuis des mois voire des années (63 enfants sont en attente d’un lieu d’accueil actuellement).
- Baisser le taux d’occupation théorique du CDE à 80 % afin de pouvoir assurer nos missions d’accueils en urgence toute l’année.
- Des renforts éducatifs immédiats pour les services du CDE accueillant en sureffectif.
Les professionnels mobilisés du CDE,

Soutenus par le syndicat SUD
Le 28/04/2023.

Téléchargez le communiqué du collectif des grévistes

Communiqué de Grève

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 1070464

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Centre de l’Enfance   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI