SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

MISSION LAFORCADE : Acte III

vendredi 5 février 2021 par Sud Santé Sociaux 35

La Fédération SUD Santé Sociaux dénonce l’amateurisme dont fait preuve la Mission LAFORCADE :

absence de documents de travail ou envoi tardif (le soir 21h30 pour le lendemain, simple feuille non datée, non signée …) Traduisant toute la considération du gouvernement pour les représentant.e.s des salarié.e.s mais aussi des usager.e.s.

Propositions de la Mission LAFORCADE :

Extension du CTI dans le secteur médico-social – Structures rattachées à un Etablissement Public de Santé (EPS) :

  • L’extension du Complément Traitement Indiciaire (CTI) concerne tous les personnels rattachés à un Etablissement Public de Santé
  • Il y aura un calendrier plus précis pour les établissements autonomes (qui ne sont pas rattachés à CH, EHPAD, …) qui ne sont pas inclus pour le moment dans le décret qui pourrait paraitre début Juin 2021.
  • A partir de Juin 2021 le CTI sera attribué sous forme de prime mensuelle (183 € nets) puis à partir de Janvier 2022 intégré comme CTI et sera pris en compte dans le calcul de la pension de retraite avec effet rétroactif à Juin 2021. Cela s’explique par la non-prise en compte de cette mesure dans la Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2021 et la nécessité d’y être intégrer pour pérenniser le CTI en
    élément de salaire.
  • Dans l’introduction de « l’accord » il ait fait mention de la crise « COVID » afin de permettre un éventuel décret rectificatif sur le PLFSS
  • Une précision sera faite sur la liste des établissements qui ne rentrent pas dans ce décret, le nombre d’agent-e-s que cela représente, le calendrier de versement et sous quelle forme.
  • A la demande de SUD Santé Sociaux, il y a eu confirmation, avec la DGCS, que les personnels en formation professionnelle, promotion pro, sont inclus.
  • Nous avons souhaité que soit mentionné que le Ségur était avant tout une réponse aux mobilisations de ces 2 dernières années qui dénoncent le délabrement organisé de notre système de soins avant même la crise COVID.

Transposition du CTI dans le secteur médico-social dans le champ du handicap privé non-lucratif :

Matignon a validé quatre catégories de personnels paramédicaux :

Aide Soignant e s

• Infirmier.e.s (toute catégories d’infirmiers hor s cadres)
• Cadres infirmier.e.s et cadres infirmiere.e.s psychiatriques
• Aide s Médico Psychologique /Accompagnant.e.s Educative Social /Auxiliaires de Vie Sociale

Proposition d’extension du CTI soumises à Matignon

• Masseurs et masseuses Kinés ithérapeutes
• Orthophonistes
• E rgothérapeutes
• Psychomotricien.ne.s

Rien pour les ouvrier e s, personnels de service administratifs ou éducatifs !

Pour la Fédération SUD Santé Sociaux, la mascarade continue !

Déterminée à ne rien lâcher, la Fédération SUD Santé Sociaux appelle à résister
et à lutter dans la rue tant que le gouvernement n’entendra pas nos revendications :

• Pour l’ouverture de lits dans la santé et de places dans le social, le médico-social et l’animation.
• Pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge de la population
• Pour l’amélioration de nos conditions de travail et retrouver du sens à nos missions
• Pour la création d’emplois massive à hauteur de 400 000 embauches tous secteurs confondus et sur des statuts pérennes :

  • 100 000 pour la santé
  • 100 000 pour le social et le médicosocial
  • 200 000 dans les EHPADs

A travail égal, salaire égal !

• Pour une augmentation conséquente des rémunérations de 400 € net/mois pour toutes et tous dans le privé comme dans le public.
• Contre l’individualisation de nos carrières, la course à la rentabilité.
• Pour la rémunération de tous les étudiant-es et travailleurs-eu-ses en formation et
l’augmentation des capacités de formations dans les secteurs du sanitaire, social, médico-social et de l’animation.
• Pour l’arrêt de la répression aveugle des contestataires et des lanceuses et lanceurs d’alerte, seule réponse d’un État policier aux abois.
• Pour la mise sous contrôle citoyen des instances de « négociations »
• Pour la réquisition des trusts pharmaceutiques et vaccins pour toute la population mondiale (participation au cadre collectif unitaire existant ou en cours de constitution)

Nous appelons avec le collectif “183 € pour tous et toutes” :

A l’envoi de motions au Ministère (secretariat-mission-attractivite-metiers-autonomie@sg.social.gouv.fr), pour exiger immédiatement 183 € par mois, pour la totalité des agent-e-s de la FPH, (structures rattachées à un EPS et structures autonomes) et pour tout le médico-social et social du secteur privé non lucratif, avec rétroactivité à compter de septembre 2020.

Pour une société plus juste, plus égalitaire, plus solidaire !

Résistance !

  •  

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 724163

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI