SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

NON A L’INDIVIDUALISATION DES SALAIRES

lundi 22 janvier 2024 par Sud Santé Sociaux 35

L’année 2023 a été marquée par deux maigres revalorisations de la valeur du point
d’indice, en janvier et juillet dernier (22 euros brut en plus en début de carrière). La prime
exceptionnelle de pouvoir d’achat apparait également comme un pansement sur une jambe
de bois, après des années de gel salarial pour les fonctionnaires.

L’année 2024 commence par une augmentation de 5 points d’indice pour tous les
grades et catégories : soit à peine 25€ brut.
Certes, nous avons eu les 183 net du Ségur, mais pas pour l’ensemble du personnel
de la FPH ! N’oublions pas que nos collègues administratifs et techniques des établissements
sociaux et médicaux-sociaux publics - hors EHPAD - ne le touchent toujours pas ! Même
chose par ailleurs pour nos collègues des établissements privés.
Le tout n’est évidemment pas en mesure de neutraliser les effets de l’inflation
persistante : 5,2% en 2022, 4,9% en 2023…

Le gouvernement se focalise en effet désormais sur la mise en place de procédures
de négociations nationales annuelles obligatoires calquées sur le modèle du secteur privé.
Si le système de négociations obligatoires avait réglé les problèmes salariaux dans le
privé, on le saurait ! A SUD Santé Sociaux, nous sommes représentatifs dans diverses
conventions collectives des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux, nous n’en avons
que trop souvent fait l’expérience, aussi bien niveau des branches ou au niveau des
structures locales. Sans obligation d’aboutir, ces négociations se limitent souvent au constat
du blocage, le patronat en profitant pour accuser les syndicats de faire échouer les négos par
leurs « demandes irréalistes ».

En filigrane, on comprend surtout que les principaux objectifs du gouvernement sont
d’accélérer l’augmentation de l’individualisation des salaires via des dispositifs « au mérite ».
A l’hôpital, il y a fort à parier que la distribution de la prime de service (dont la
réforme est en chantier depuis 2020) sera au moins partiellement déterminée : c’est déjà
annoncé pour les primes de quatre catégories de personnels (Attachés d’administration
hospitalière, Adjoints des cadres, Cadres de santé et Ingénieurs).

Actuellement, le traitement est identique pour tous les agents publics à ancienneté
et poste identiques. Cependant, au fur et à mesure des gouvernements de droite comme de
gauche, le besoin de tailler dans le budget des services publics et de saper le statut de
fonctionnaire a changé ce rapport d’égalité des salaires. L’instauration de la prime au mérite
a deux effets : limiter les augmentations de salaire des agents (pour rappel la prime est une
enveloppe « fermée » : si vous donnez plus à certains, d’autres auront moins : c’est
mathématique) et instaurer la concurrence entre agents par l’individualisation du travail, en
espérant augmenter ainsi la productivité (sic).


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 990267

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI