SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Revalorisation du travail de nuit : Insuffisante et injuste !

lundi 22 janvier 2024 par Sud Santé Sociaux 35

Pour toute heure de 21h00 à 06h00 du matin, le Décret 2023-1238 du 22 décembre 2023 relatif à l’indemnisation du travail de nuit dans la fonction publique hospitalière décrit son nouveau mode de calcul : Le montant de l’indemnité horaire pour travail de nuit est égal à 25% de la somme du traitement indiciaire brut (et le cas échéant de l’indemnité de résidence) pris en compte pour leur valeur annualisée applicable à chaque agent au moment de l’exécution des travaux de nuit, divisée par 1820, à l’exclusion de tout autre élément de rémunération.

Pourquoi le syndicat SUD ne se satisfait pas de voir une de ses revendications prise compte ?

Parce que le diable se cache dans les détails :
En langage clair après décryptage du décret, la formule de calcul est la suivante :
Indemnité horaire de nuit = Traitement de base (Indice x 4,92€) / Heures de nuits par mois X 25%

Prenons l’exemple de deux agents de nuit à 100% du même service travaillant en binôme : une IDE (Echelon 8 Indice 624) et une ASH (Echelon 7 Indice 372 effectuant 151,6 heures de travail de nuit dans le mois).

IDE : 624x4,92€ = 3070€ / 151,6 = 20,25€ x 25% = 5,06€ brut / h
ASH : 372x4,92€ = 1830€ / 151,6 = 12,70€ x 25% = 3,01€ brut / h

Il apparait donc que pour le gouvernement il est plus pénible de travailler de nuit pour une IDE que pour une ASH !!!

Pour SUD cette iniquité est inacceptable. Au regard de la pénibilité du travail de nuit (rappelons que statistiquement un.e soignant.e qui travaille plus de 3 nuits par mois sur le long terme perd 10% d’espérance de vie : Augmentation des conduites addictives, troubles de l’alimentation, troubles du sommeil, augmentation du risque de cancer…
D’une indemnité fixe (même reconnaissance de pénibilité pour tou.te.s) nous sommes donc passé à une indemnité variable : plus tu gagnes, plus ta pénibilité est reconnue ! Rappelons que le prix à payer pour un cancer sera le même quel que soit ton échelon !

Alors oui à une véritable revalorisation massive et équitable pour toutes et tous, reconnaissant enfin la pénibilité du travail de nuit.

Mais surtout, oui à une nouvelle réduction du temps de travail qui limite réellement l’exposition aux conditions de travail pathogènes : 32h de jour et 30h de nuit !


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 990267

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site FPH : Nos Droits !!!   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI