SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Succès de la mobilisation EHPAD à Rennes !

mercredi 31 janvier 2018 par Sud Santé Sociaux 35

Assez largement relayée dans les médias, la mobilisation d’aujourdhui est un premier succès.

La mobilisation était déjà forte le matin, dans le public comme dans le privé ,avec des collègues très mobilisé.e.s, au Pôle Gériatrique Rennais de CHantepie, ou à l’EHPAD du CHGR, à Bruz.

L’EHPAD de Bruz mobilisé !

Les mêmes scènes de mobilisation se rencontraient ailleurs, y compris dans les centres hospitaliers locaux, comme à St Méen

Le CH St Méen mobilisé

A Rennes, nos syndicats Solidaires, SUD Santé Sociaux et SUD CT s’étaient organisés, en amont du rassemblement intersyndical, pour rencontrer la population sur la question du financement et des conditions de vie dans les EHPAD. Nous avions ainsi installé un barnum place de la Mairie, où nous avons été rejoints par de nombreux grévistes.

PLusieurs centaines de personnes se sont ensuite réuni devant la Préfecture d’Ille-et-Vilaine. Une délégation intersyndicale, associant une représentante des familles, a été reçue successivement par le Président du Conseil Départemental, qui finance partiellement les EHPAD au titre de la Dépendance, puis par la directrice du cabinet du Préfet et l’ARS.

Le président du Conseil Départemental avait ainsi souhaité marqué sa divergence avec la politique budgétaire du gouvernement, qui interdit aux Conseils Départementaux, d’augmenter leurs dépenses, et donc les financements de la Dépendance... sous peine de pénalités financières !!!

Notre délégation SUD-Solidaires a porté, au cours de ces rendez vous, une analyse sans concession. Les mécanismes budgétaires austéritaires ne datent pas d’aujourd’hui, et les élus locaux qui dénoncent leurs dérives aujourd’hui en ont soutenu la mise en place hier ! Pourtant, ils gâchent nos vies !

Ils gâchent la vie des résident.e.s, qui vivent mal et meurent plus tôt dans les EHPAD. Ils gâchent la vie des professionnel.le.s, épuisé.e.s, en totale perte de sens, qui connaissent souffrance au travail et burnout. Un Etat qui organise ce double gâchis a rompu le contrat social. Un état qui plaide à Davos un peu de redistribution de la part des actionnaires et qui en même temps organise l’austérité alors que le pays n’a jamais été aussi riche, est un état qui a perdu toute crédibilité.

Nous avons dénoncé les mesures d’affichage : 50 millions d’euros pour les EHPAD, pour tromper les médias et l’opinion publique, c’est une misère, alors que la convergence tarifaire revient à supprimer 1 ETP par EHPAD !! Pendant ce temps, les cadeaux aux plus riches se comptent en milliards d’euros !

Nos revendications sont fortes, et elles sont crédibles ! notre pays à les moyens de financer un ratio de 1 salarié-e par résident.e, et de titulariser tous les précaires !

Cette journée ne doit pas être sans lendemain, et marquer le début d’une lutte victorieuse !


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 545884

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dernières nouvelles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI