SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Les franchises sont tellement injustes...

mardi 20 mai 2008 par Sud Santé Sociaux 35

... que même Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, n’y croit pas !!!

Sur le plateau de Ripostes, sur France 5, le 27 avril dernier, elle avait pour interlocutrice la socialiste Marylise Lebranchu. Cette dernière dénonçait l’injustice sociale que représentait les franchises médicales, en remarquant que seuls en étaient exemptés les bénéficiaires de la CMU, autrement dit « les plus pauvres des plus pauvres », selon les termes de l’ancienne ministre de la justice et que « ce sont les malades, pour la première fois, qui vont être solidaires des malades », ce qui est évidemment la négation même du principe de la Sécurité Sociale tel qu’il a été posé par le Conseil National de la Résistance.

Levant les yeux au ciel, Mme Pécresse croit défendre l’honneur de la majorité et son penchant pour une certaine charité : mais non, « les femmes enceintes, les enfants et les malades chroniques aussi sont exclus ».

Or, sur le portail du premier ministre, à la page qui détaille cette réforme, on lit :

« Création d’une franchise médicale. (...) cette franchise ne concernera pas les 4,8 millions de Français titulaires de la couverture maladie universelle (CMU), ceux disposant de l’aide médicale, les femmes enceintes et les enfants ». N’en sont donc pas exclus les gens en maladie longue durée ou les invalides, qui étaient jusqu’à présent exonérés des franchises précédentes, et qui sont certains d’attendre en quelques mois, voire quelques semaines, le plafond de 50€. A ce stade, ce n’est même plus une franchise, c’est une punition collective pour les malades, parmi lesquels d’ailleurs figurent les malades d’Alzheimer que les franchises sont censées aider à combattre en finançant la recherche. Cruelle ironie, vous ne trouvez pas ?

En tout cas, on ne sait pas ce qui est le plus grave : que Mme Pécresse se livre à une telle désinformation, mais finalement c’est en partie son métier, ou bien que personne sur le plateau ne relève sa bourde, qui passera donc pour une vérité pour les télespectateurs, pour qui les franchises auront donc quand même « un peu de coeur ».

La séquence en mouvement et en couleur :


Pécresse ment sur les franchises médicales


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes  Suivre la vie du site Expressions Sud CHU   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI