SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Victoire des salariés en grève au centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes

samedi 11 février 2012 par Sud Santé Sociaux 35

En grève depuis 4 jours pour demander l’ouverture de 60 lits d’hospitalisation, les salariés viennent d’obtenir une victoire retentissante !

Réunis à l’ARS vendredi soir avec le directeur adjoint de l’ARS, la présidente de la CME et le directeur de l’établissement, les représentants syndicaux SUD, CGT, CFDT ont obtenu la réouverture de 27 lits (le service Magnan passe de 16 à 23 lits en déménageant de locaux, l’hôpital de semaine Kraepelin redevient une unité d’admission avec une capacité de 20 lits) l’ouverture de 20 nouveaux lits dans le service Ste Marie qui avait été fermé début 2011 et la création d’un hôpital de jour de 10 places ouvert 7 jours sur 7. Reste à négocier à partir de lundi avec la direction certaines modalités de mise en oeuvre.

Le conflit a démarré après la diffusion par Sud d’une photo montrant une chambre avec 2 lits et un matelas par terre  : c’est dans ces conditions que certains patients ont été accueillis dans notre établissement à la mi janvier. Le scandale provoqué par cette photo transmise au ministère et dans la presse locale et nationale, la mobilisation très forte des salariés qui ont annoncé qu’ils bloqueraient les entrées à partir de mardi ont permis cette victoire éclair.

Ce conflit a été exemplaire à plus d’un titre : l’installation d’une tente et d’un piquet de grève à l’entrée de l’hôpital a permis de faire vivre ce conflit. Ce lieu où la grève était reconduite en assemblée générale, est devenu un endroit stratégique où de très nombreux salariés sont venus discuter ensemble et participer au piquet de grève dont pour certains toute la nuit malgré le froid intense. Tous les secteurs se sont mobilisés. jeudi matin les services techniques sont même venu distribuer des tracts à 6 heures du matin. Beaucoup de jeunes salariés que nous ne connaissions pas sont venus participer activement à ce mouvement sans précédent.

Les patients sont aussi venus nous voir. Certains ont été interviewés par les médias et d’autres ont mis en place une pétition pour dénoncer leurs conditions d’hospitalisation. Nous avons aussi reçu de très nombreux soutiens extérieurs de citoyens ou militants qui se sont déplacés au piquet de grève.

Ce mouvement de grève a été porté par la volonté et la nécessité de travailler autrement, pour rendre sa dignité au métier de soignant.

Une solidarité très forte est née entre les salariés. La direction est désormais très affaiblie et aura du mal à nous jouer des coups tordus. Les nombreux jeunes salariés dont c’était la première grève, repartent ce vendredi soir avec une victoire.


C’est une victoire de la solidarité qui montre qu’il est possible de gagner des conflits sociaux

PLUS JAMAIS CA ! (photo ci-dessous)


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHGR Rennes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI