SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Infirmiers Anesthésistes : Le Ministère de la Santé déraille et se bloque sur les voies de la négociation.

vendredi 21 mai 2010 par Sud CHU Rennes

2500 infirmiers anesthésistes (le tiers de la profession, 90% de grévistes et toujours des assignations abusives) ont manifesté à Paris ce mardi 18 mai dans un mouvement d’ampleur nationale.

IADE à Denfer

Il fait beau, la place Denfer-Rochereau est bleue d’IADE (Infirmiers Anesthésistes) venus rencontrer leur ministre de tutelle pour négocier autour de 3 revendications :
- Un salaire à la hauteur de leur spécialité, de leur formation et de leurs pratiques professionnelles.
- Une reconnaissance de la pénibilité dans leur travail, et dans toute la filière infirmière
(retraite à partir de 55 ans, 10 ans de travail = bonification d’un an).
- Le grade Master pour le Diplôme d’Etat d’Infirmier Anesthésiste, conformément à la classification européenne Licence-Master-Doctorat (Accords de Bologne du 19 juin 1999)

IADE quittent Denfer

Dès le début de la manifestation et malgré cette mobilisation sans précédent, le Ministère de la Santé a annoncé son refus d’ouvrir des négociations et de rencontrer une délégation de grévistes.
La colère déjà grandissante a augmenté d’un cran.

Le Ministère de la Santé met le feu aux poudres

Excédés par cette attitude arrogante et méprisante du gouvernement, les manifestants sont allés envahir les voies de la gare Montparnasse vers 13H, pour exiger du ministère ces négociations que nous demandons depuis le 11 mars.

IADE côté Gare...
...IADE côté Bretagne

Les représentants du ministère, par leur obstination ont refusé toute négociation, prenant ainsi l’entière responsabilité de l’occupation des voies.

Surtout ne pas dérailler !
... en attendant Bachelot

La police a commencé l’évacuation des voies à 16h30 et à 18h30 la manifestation est repartie vers le ministère encadrée par un énorme dispositif policier.

CRS et IADE
CRS sur IADE...

Force, cohésion, intensité, et détermination tant sur le plan humain que sur celui de nos revendications professionnelles, cette journée du 18 mai marque un tournant dans notre mouvement revendicatif.

2500 IADE à Montparnasse

L’arrogance et l’autisme de Mme Bachelot, les discussions stériles avec ses collaborateurs qui tournent en boucle autour du Master, ont eu pour principal effet de développer et renforcer l’unité et la détermination dans notre mouvement IADE.

Nous sommes sur la bonne voie !

IADE sur la voie
Les voies de la négociation sont impénétrables...

Nous sommes rentrés en Bretagne plus motivés et plus remontés que jamais.

Ce n’est qu’un au revoir !

Nos revendications demeurent : Tout d’abord un salaire à la hauteur de nos responsabilités, de notre formation et de nos compétences spécifiques, et une pénibilité reconnue dans notre travail. Pour le Master, rien n’empêche d’y réfléchir, ce n’est de toute façon pas une urgence.

Nous luttons pour la défense de notre métier d’infirmier(e) anesthésiste, notre cohésion est de plus en plus forte et nous ne relâcherons pas la pression. D’autres nous rejoindront demain !


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509279

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHU Rennes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI