SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Conventions collectives 51, 66, CLCC, Croix Rouge, CHRS, Aide à domicile, Animation NOUS DEVONS TOUS LUTTER ENSEMBLE (SUD AU GALLO n°1)

samedi 21 janvier 2012 par Sud Santé Sociaux 35

En bons disciples du Président, le syndicat patronal de la CC51, la FEHAP,
est allé au bout de ses promesses en dénonçant la convention.
Conséquence à court terme : ce sont leurs propositions antisociales,
notamment en termes de salaires, de déroulement de carrière et de
conditions de travail, qui vont s’appliquer dans le secteur. Il n’y a vraiment
rien à gratter, comme SUD l’affirme depuis le début.

Le 6 octobre 2011 a sonné le lancement de la mobilisation de la 51,
avec une grande manif à Lyon pour faire pression sur le congrès de la
FEHAP. Les collègues de la 66 et de la BASS ont bien compris qu’ils
seraient les prochains sur la liste, puisqu’ils sont venus eux aussi en
masse apporter leur soutien. La FEHAP et le gouvernement ont fait
charger les CRS. 3 camarades de la CGT ont été très gravement blessées.

Le ton est donné. La large unité syndicale réalisée à Lyon s’est poursuivie
et amplifiée le 7 décembre à Paris lors de la grande manif nationale
à l’occasion de la réunion des syndicats patronaux de la 66 et de la
BASS. Cela a apparemment fait gamberger dur, puisque 2012 n’a pas commencé (pour le moment…)par
des courriers de dénonciations de convention !!!

On reprend donc les réunions de négociation le 3 février.
Les syndicats départementaux 35 CFTC, CGT, FO, Sud ( la CFDT a décliné l’invitation ) se sont donc rencontrés
le mercredi 4 janvier 2012. Il a été acté l’organisation d’un meeting intersyndical le 8 Février à Rennes
à 18 h. Ce meeting sera précédé dès 14 h par forum dans des stands par syndicats, soit par convention
collective tous syndicats confondus. Ces deux actions ont pour but d’informer les salariés sur les enjeux des
dénonciations et de poser la question aux salariés de toutes les conventions collectives de notre secteur
( animation, Clcc, 66, 51, service à la personne, ADMR, etc…) des réponses à donner pour contrer l’offensive
néo-libérale qui s’abat depuis la loi de 2002 sur le secteur social et médico-social.

++++

La meilleure arme contre la violence patronale et politique est la mobilisation solidaire, et de lui opposer un vrai projet.

SUD propose une vraie convention collective
commune de la BASS, dont les principaux axes
sont :

- un salaire minimum à 1500 Euros net,
- une grille unique des salaires, dans laquelle tout salariée
« entre » en fonction du niveau de son diplôme professionnel
et de sa qualification.
- une progression de la carrière (l’ancienneté) en continue
et linéaire,
- aucune part variable introduisant l’individualisation du
salaire,
- la généralisation du contrat à durée indéterminé à temps
complet ou à temps partiel choisi.
- l’ancienneté reprise à 100% quelque soit le secteur d’activité
pour les salariés ayant les diplômes ou les qualifications
requises.
- départ à la retraite volontaire dès 60 ans avec versement
d’une indemnité de départ à hauteur des 6 derniers mois.
- durée du travail fixée à 32h/semaine, 30h pour le travail de nuit.
- amélioration significative du droit aux congés (enfants malades par exemple), et du droit syndical (droit
des sections syndicales et des IRP)…

Retrouvez cet article dans le n°1 de notre journal départemental, SUD AU GALLO


titre documents joints

SUD AU GALLO 1

19 janvier 2012
info document : PDF
2.2 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 510803

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Journal Départemental   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI