SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

Centre Hospitalier Guillaume Régnier : la direction occupée par les salariés

jeudi 27 mars 2014 par Sud CHGR Rennes

Le 27 mars, 300 salariés réunis en assemblée générale ont investi les bureaux de la direction.

Une démonstration de force, une très grande motivation des salariés pour s’opposer à la régression sociale voulue par la direction :

- Perte de 5 à 10 RTT correspondant à la suppression de 50 à 100 emplois de contractuels de remplacement

- Modification des conditions d’augmentation de salaire correspondant à une perte , sur l’ensemble d’une carrière, comprise, selon les hypothèses proposées par la direction, entre 14 000 et 26 000 euros pour un infirmier et entre 10 000 et 19 000 euros pour un OPQ, Un adjoint administratif ou un aide soignant.
Un vol manifeste qualifié par la direction de simple ralentissement.

L’Agence Régionale de Santé de Bretagne (notre financeur) a été prévenue en direct de cette occupation.

Les salariés refusent catégoriquement de faire les frais d’un sous-financement organisé des hôpitaux et des dépenses de santé. Ce n’est pas à eux de participer, au détriment de leur salaire et des emplois, au financement des investissements immobiliers.

La politique de la direction aggrave ce qu’elle est censée combattre : le manque de financement de la sécurité sociale. Les pertes d’emploi et les baisses de salaire aggraveraient le manque de recette de la Sécu...

Totalement contre productif sauf si le but principal recherché est la régression des droits sociaux.

Les salariés seront à nouveau appelés à se mobiliser prochainement et ce jusqu’au retrait de ce plan d’économie.

Soyons réalistes, demandons l’impossible


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 494848

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Fonction Publique Hospitalière  Suivre la vie du site Sud CHGR Rennes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI