SYNDICAT SUD SANTE SOCIAUX 35

8 NOVEMBRE A RENNES : CONTRE L’AUSTERITE POUR LA SECU, LA SANTE ETAIT DANS LA RUE !!

mardi 8 novembre 2016 par Sud Santé Sociaux 35

Ce mardi 8 novembre, et malgré les difficultés mises par les établissements pour organiser la grève, ce sont plusieurs centaines de personnes, syndiquées et non syndiquées, qui se sont rassemblées à 9h30 place de la mairie à Rennes, souvent en blouse blanche ou tenues de bloc.

A l’appel de l’intersyndicale nationale et départementale SUD - CGT - FO, rejoints par des associations professionnelles de soignants, les salariés du sanitaire, du social et du médico-social dénonçaient les coupes budgétaires, les plans de réductions de personnel et de suppressions de moyens prévues notamment pour l’hôpital public.

Après les déclarations unitaires, nous sommes partis pour défiler en cortège dans les rues du Centre De Rennes, jusqu’à l’ancienne Préfecture Martenot.

Une délégation de l’intersyndicale a alors été reçue par le cabinet du Préfet pour y déposer nos revendications.

Le syndicat SUD Santé-Sociaux avait également demandé à être reçu en délégation régionale par l’ARS Bretagne. Face au discours technocratique de ses représentants, les représentants SUD du 35 et du 56 ont dénoncé les logiques budgétaires, centrées sur l’équilibrage de budgets de misère, au prix de l’augmentation des inégalités d’accès aux soins, de l’épuisement et de la perte des sens pour les équipes, et de mauvaises conditions de prise en charge pour les patients.

Nous avons insisté sur la souffrance au travail des salariés, qui en attentent parfois à leur vie, et insisté sur la responsabilité personnelle des directions et de l’ARS dans ces drames.

Mais ne nous leurrons pas. Si notre message est parfaitement passé, ce n’est que par la mobilisation, dans les établissements et dans la rue, que nous construirons le rapport de force qui nous permettra de défendre notre service public et de conquérir de nouveaux droits, sur nos revendications :

*- Abrogation de la Loi HPST
*- Abrogation de la Loi Santé
*- Abandon de la « territorialisation » de l’offre de soins, des GHT et des restructurations
*- Arrêt des fermetures de lits et des suppressions de postes
*- Fin des enveloppes limitatives et abandon du plan ONDAM triennal de 3,5 milliards d’économies sur les hôpitaux
*- Octroi des moyens budgétaires permettant aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’assurer leur mission de service public, d’investir, d’embaucher et de titulariser nos collègues contractuel-les
*- Abrogation des ordres professionnels
*- Ouverture de vraies négociations sur les carrières et les grilles indiciaires garantissant l’égalité salariale entre les hommes et les femmes (déroulement de carrière et reconnaissance à égalité des qualifications)
*- Un plan d’urgence de formation initiale et continue pour palier au déficit démographique actuel et garantir à l’avenir des effectifs permettant un retour à la qualité, la sécurité et au confort du soin
*- La préservation et le développement d’un service public républicain de santé, de proximité sur l’ensemble du territoire, garant d’une réelle égalité dans l’accès aux soins.

La lutte continue, organisons-nous pour les prochaines mobilisations qui se préparent !!!


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 502368

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sud Santé Sociaux 35  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site La Bataille de la Sécu !!!   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + Sud Santé Sociaux 35 est hébergé par DRIDRI